> Beau classement du Domaine de Pallus sur WineSpectator.com


15 Top-Rated Loire Reds

New reviews of diverse red wines from the Loire Valley of France
James Molesworth Posted: October 28, 2011

Tasting Highlights bring the best wines from our editors’ most recent tastings to WineSpectator.com members.
With autumn here, vinous thoughts turn to red wine—wines to match with heartier fare. But that doesn’t necessarily mean you have to choose from only big, powerful reds. There are lighter, fresher-styled versions from cool climates, such as France’s Loire Valley, which marry well with food.
In the Loire, Cabernet Franc is the lead red grape, and in strong vintages like 2009, it delivers ripe cherry and currant fruit, while still keeping its tangy olive and tobacco profile. Both Domaine de Pallus and Couly-Dutheil check in here with outstanding Chinons.
There’s plenty of diversity as well, with bottlings of Côt (the local name for Malbec), Gamay (better known as the lead grape in Beaujolais) and Pinot Noir, all delivering their textbook flavors, with light, racy, fresh acidity.
The Loire remains a treasure trove of value too: Most of the new releases reviewed here check in at just $20 or less per bottle.
Whether you’re grilling salmon on a cedar plank for two or baking cassoulet for 20, Loire reds are ideal food wines that deliver a change of pace.

DOMAINE DE PALLUS Chinon 2009 Score: 92 | $45
A frankly toasty, modern style, with vanilla and coffee notes up front. Yet they soon give way, with ample cherry and currant confiture flavors emerging, followed by a graphite note that underlies the finish for balance. Lengthy, with fine definition and pure fruit in reserve. Best from 2012 through 2015. 50 cases imported. —J.M.


COULY-DUTHEIL Chinon Clos de l'Echo 2009 Score: 91 | $42
Ripe and rounded, with delicious cassis, plum and blackberry fruit flavors guided by finely beaded acidity and a refreshing tobacco note on the finish, which has subtle persistence. Drink now through 2014. 250 cases imported. —J.M.


DOMAINE DE PALLUS Chinon Les Pensées de Pallus 2009 Score: 91 | $22
Concentrated, with black currant, fig and crushed cherry fruit, but also racy, as a mouthwatering iron note cut through this, backed by lively tobacco, juniper and olive notes on the finish. Drink now through 2014. 1,200 cases imported. —J.M.


JEAN-FRANCOIS MÉRIEAU Malbec Touraine Cent Visages 2008 Score: 90 | $20
Dark and brooding up front, with mulled plum, black currant and fig notes liberally laced with espresso, roasted game and charcoal. This has heft, but turns sleek through the finish, with well-embedded acidity. Should stretch out more with cellaring. Drink now through 2014. 500 cases imported. —J.M.


GUY SAGET Chinon Marie de Beauregard 2009 Score: 90 | $18
Offers modern-style toast, with dark cocoa and graphite notes up front, but a core of sweet plum, cassis and bitter cherry notes, with smoldering tobacco and tapenade hints on the back end, keep this nicely grounded. Drink now through 2013. 600 cases imported. —J.M.


VIGNOBLES DU PARADIS Chinon Clos de la Lysardière 2009 Score: 90 | $16
This weaves a core of crushed plum and mulled cherry fruit with rustic tobacco, juniper and chalk notes, which all carry through nicely on the finish. Drink now through 2013. 250 cases imported. —J.M.


LEVRON-VINCENOT Anjou-Villages Brissac Château Princé 2008 Score: 89 | $15
This is starting to show mature spice, roasted cedar and black tea hints on the edges, with the plum, black currant and blackberry fruit notes melded nicely at the core. Ends with a smoldering finish. Cabernet Franc. Drink now through 2012. —J.M.


HENRY MARIONNET Touraine Première Vendange 2010 Score: 89 | $19
Fresh and racy, with a lovely violet note running through the core of crushed cherry and blackberry fruit. The long, mineral-edged finish hangs on nicely. Gamay. Drink now. 30 cases imported. —J.M.


LE ROCHER DES VIOLETTES Cabernet Franc Touraine 2009 Score: 89 | $23
A racy graphite edge runs from start to finish, while notes of crushed black currant, plum sauce, mulled spice and espresso weave in and out. Shows nice grip on the finish. Drink now through 2012. 300 cases made.—J.M.


CHÂTEAU DE LA ROULERIE Anjou Les Mérances 2010 Score: 89 | $15
Toasty, with a firm espresso edge to the hefty core of plum sauce, blackberry and mulled fig fruit. A tobacco leaf hint hangs on the finish. Cabernet Franc. Drink now through 2013. —J.M.


MICHEL GENDRIER Cheverny Red Domaine des Huards Le Pressoir 2009 Score: 88 | $20
Mulled spice, plum skin and dark bramble notes run through this light-weight but persistent red. A twinge of iron checks in on the finish. Pinot Noir and Gamay. Drink now. 400 cases imported. —J.M.


CHÂTEAU DE LA GUIMONIÈRE Cabernet Franc Anjou 2010 Score: 88 | $14
A textbook Loire Cabernet Franc, with a bright tobacco leaf and pepper edge to the black currant and black cherry fruit. The medium-weight finish lets a iron twang take over. Drink now through 2012. 1,250 cases made.—J.M.


HENRY MARIONNET Gamay Touraine Domaine de la Charmoise 2010 Score: 88 | $15
Ripe and direct, with a nice sappy edge to the currant and blackberry fruit, laced with lively spice notes. Mineral tang adds length on the finish. Drink now. 110 cases imported. —J.M.


LE PARADIS Chinon 2010 Score: 88 | $14
Offers sleek, pure, iron-spiked black cherry and cassis fruit, with a lingering floral and tobacco finish. Drink now through 2012. 1,000 cases imported. —J.M.


CLOS DE LA BRIDERIE Touraine-Mesland Red Vieilles Vignes 2009 Score: 87 | $20
Shows a whiff of game up front, but the core of currant and black cherry fruit is pure and brisk, with tobacco and iron notes checking in on the tangy finish. Côt, Cabernet Franc and Gamay Noir. Drink now through 2012. 500 cases imported. —J.M.

> Dégustation d'Automne au Château d'Havré




> Melchior-Vins et Le Vif L'Express



Voici un article paru dans le magazine Le Vif-L'Express de cette semaine:



"Bonne Adresse" - Le 09 septembre 2011
.
Laurent et Danny Melchiorre, cavistes à Mons

« Je ne vends pas du vin, on me l’achète » Ce qui pourrait paraître une bon mot prend tout son sens lorsqu’on s’adresse à un des frères Melchiorre, en vue d’obtenir un conseil d’accord mets et vins, par exemple.
« Ma mère était professeur de cuisine, ma grand-mère traiteur. Et notre père était négociant en bières.», explique Danny
On vend certes ici des étiquettes mais ce qu’on y trouve avant tout c’est une superbe sélection de très bonnes bouteilles, guidée par une démarche cohérente auprès de petits vignerons (en ce compris des vins bios et biodynamiques), avec des rapports qualité prix superbes.
Il y a dans cette maison un goût de bonheur qu’on a envie de partager.
Coups de cœur : Quintaine - Mâcon Village, Domaine Guillemot-Michel ; Pic- Saint-Loup, Zélige-Caravent, Velvet ; Bouzeron – Bourgogne , A.&P. de Villaine et … dans l’esprit d’un grand bordeaux : H de Grillet.

Melchior-Vins 47A Chée du Rœulx à 7000 Mons. Tél: 065 84 26 32- www.melchior-vins.be
Ouvert du mardi au samedi, de 9h à 18h
Ps : il n’y a pas de faute dans le nom


> Les vendanges 2011 au Clos des Nines



Les vendanges ont commencé au Clos des Nines:



> Louis Chèze et Wine Spectator



Voici les nouvelles cotations de Wine Spectator pour les vins de notre ami Louis Chèze:







> Le RAEC MONS & le Champagne Collet



Un article de la DH qui montre le partenarait de la Maison Melchior-Vins et le RAEC Mons:

Le retour de Mons en D1 s'est fait avec le Champagne Collet. Regardez le magnum sur le balcon de l'Hotel de Ville…


Cliquez sur ce lien

.

> Domaine St-Préfert d'Ysabel Ferrando



Un Spécial "Vins & Champagnes de L'Express qui parle du Domaine St-Préfert d'Ysabel Ferrando à Chateauneuf-du-Pape.

Elle se classe magnifiquement bien dans "La nouvelle vague". Félicitation Ysabel!



> Médaille d'Or pour le Château La Caminade



Bonnes nouvelles de notre ami Dominique Resses du Château La Caminade à Cahors:

> Des nouvelles du Clos des Nines



Envie de vous faire partager quelques scènes de vie du Clos des Nines.
La saison du Pulp bat son plein… ils sont disponibles en Blanc, Rouge , Rosé et en Bulles !
Je vous souhaite une belle saison.
Isabelle

> Bordeaux 2010… un autre grand millésime?


Bordeaux, Vendanges 2010… Un autre grand millésime ???

Chers Amis passionnés de la dive bouteille...

Je suis de retour des vendanges à Bordeaux où déjà certains propriétaires pensent tenir en main leur ...plus grand millésime... Oui, ils sont fatiguants à force de produire des "millésimes du siècle" tous les 3 ans et surtout à ne raisonner que selon les sirènes de l'argent...

2010 présente certes un très joli potentiel mais les vins sont loin d'être terminés (ils n'ont même pas fini de fermenter) et, en ce qui me concerne, j'estime le potentiel qualitatif global de la région inférieur au millésime 2009 qui était un millésime harmonieux et sans excès. J'ai réalisé un reportage très intéressant sur ce 2010 avec de VRAIES INFORMATIONS et pas de la pub ou de l'intox car, hélas, dans ce métier, les analyses superficielles qui ont pour seul objectif de simplifier à l'extrême (le millésime est génial ou pas bon... entre les deux extrêmes il y a rarement une approche objective et réaliste) ou de gonfler les prix jusqu'à l'écœurement font la loi sur le net et ailleurs.

Prenez donc le temps de visionner ce film qui vous apportera de éléments concrets d'INFORMATION (pas de la sensation ou de l'"à-peu près")




On peut dire que 2010 clôture une trilogie en tous points comparable à 1988, 1989, 1990... A ce sujet, tous les propriétaires étaient d'accord avec moi. 2010 est très clairement marqué par la sécheresse (comme l'était 1990) avec deux conséquences majeures, et non des moindres:

1) des niveaux de sucres encore jamais atteints par le passé (donc un degré d'alcool à ce point infernal qu'on peut se demander quels sont tous les "chipotages" auxquels nous allons avoir droit: mouillage des vins - interdit; acidification - néfaste pour les tannins et l'assèchement en bouche (si caractéristique des 2005 que l'on nous présente comme "fermés"!); osmose inverse - interdite mais largement pratiquée par les crus les plus célèbres (Cos d'Estournel, Pavie... pour mémoires... tous ces Châteaux ont été rachetés par des industriels de la distribution ou de la consommation qui appliquent désormais les mêmes méthodes que dans l'industrie agro-alimentaire)... Bref, pas que des belles choses en vue, hélas.

2) Des acidités déficientes car la vigne a "consommé" ses acides durant la sécheresse.

La qualité des tannins sera aussi très inégale selon le type de viticulture et les cépages car, si les propriétaires ont vendangé si tardivement, il y a bien une raison: les tannins n'étaient pas mûrs! Est-ce là vraiment la caractéristique d'un millésime que l'on veut déjà qualifier "d'anthologie" ????

Enfin, un dernier point, et non des moindres, cette vendange est une vendange extrêmement tardive...comme 1975, 1979, 1993 et 2002... Bref, pas que de bons souvenirs! Ce type de date de vendanges N'A JAMAIS CORRESPONDU à un grand millésime. Cela, avant d'entonner les trompettes de la gloire, les Bordelais qui aiment parfois avoir la mémoire courte mais le compte en banque bien rempli (pas tous, il faut bien le préciser), devraient pourtant s'en rappeler.
Ne me faîtes pas dire ce que je n'ai pas dit. Il y aura clairement de très grands vins en 2010 mais ce sera un millésime très inégal, et donc fondamentalement différent de 2009 à cet égard.
Par ailleurs, on se trouve sur un millésime d'excès avec, par définition, tous les problèmes que cela implique et que je viens de citer.

Clairement, plus que dans les autres années les vins biologiques et/ou biodynamiques auront un TRES NET avantage et ce pour les raisons suivantes:

1) Le fait de ne pas recourir aux anti-botritys permet aux peaux des raisins de rester plus minces et plus souples (les produits utilisés actuellement contre la pourriture durcissent et épaississent les peaux des raisins, entraînant un retard de plus de 8 jours pour la maturation des tannins) et d'être mûre bien plus tôt. Cette année les producteurs bio ont donc vendangé en moyenne 6 à 8 jours avant les autres avec, pour conséquence, un taux de sucre nettement moins élevé et donc moins de problème potentiel avec des degrés trop élevés.

2) Les vignes en bio ont leurs racines qui plongent plus profondément. Elles résistent donc bien mieux au stress hydrique puisque l'eau en profondeur peut être puisée.

3) Les vignes bio résistent beaucoup mieux à la sécheresse puisque les sols étant moins "salés" que les sols traités, la plante a des besoins très inférieurs en eau. (Pour comprendre cela il suffit de boire un verre d'eau salée en été et vous ressentirez la même chose que le pieds de vigne... une soif importante!)

4) Les raisins bios ont une acidité plus élevée et, en général toujours équilibrée... magie de la nature que l'on ne perturbe pas. Cette différence sera décisive dans la qualité des vins car on peut affirmer sans grand risque de se tromper que près de 40 à 50% des vins de Bordeaux devront recourir à l'acidification en 2010. (en fonction des terroirs et des cépages...)

Les années se suivent et se ressemblent... des études s'intéressent de plus en plus à cet aspect cyclique des millésimes. Il semblerait d'ailleurs que beaucoup de choses soient liées à la période de la floraison qui, apparemment, s'équilibrerait selon ce fameux cycle de 10 ans... affaire à suivre... On parle même à l'université de Bordeaux d'un "cycle hormonal décennal de la vigne". Cela ne me semble pas faux.

Bien à vous et en espérant que mon petit film vous apporte déjà un petit "feeling" sur ce fameux 2010... J'en ai profité pour goûter à nouveau les 2009. Là, je suis formel. C'est une année totalement exceptionnelle, non par ses excès, au contraire, mais par la totale perfection de son harmonie. Voilà au moins une chose établie.

Au plaisir de vous lire, de vous entendre ou de vous revoir,


Benoit De Coster

http://benoitdecoster.blogspot.com/
http://www.youtube.com/watch?v=eTMPe17bNYU

Agriculture engineer specialized in food chemistry (University of Louvain) and oenology (Bordeaux Talence)

Winemaker in Italy ("San Valentino" - Emilia-Romagna) & France ("Val D'Autan" - Languedoc-Roussillon & "Domaine de la Fourmente" -Visan)
Export Manager for a dozen Italian, South African and French Wineries
Author of "Bordeaux Alternatif" - Wine writer at "Le Magazine de L'événement", the n°1 Luxury Magazine in Belgium

> 2008-2009-2010 au Domaine André Ostertag