> Le millésime 2009 chez Jo Pithon-Paillé