> Il n'est pas trop tard…


Des nouvelles d'André Ostertag:

A vous tous et à chacun d'entre vous,

Décidément je n'aime pas ces changements d'années, je crois que j'aimerais que l'année ne s'arrête jamais, qu'il n'y ait en quelque sorte ni début ni fin, cela simplifierait tellement la vie!!
Nous pourrions ainsi échapper à la St Sylvestre et à sa cohorte de vœux auxquels personne ne croit, et nous n'aurions pas l'obligation d'y faire bonne figure en démarrant l'année à boire
du mauvais champagne, bourré de bonnes intentions.
La vie serait tellement plus simple mais il nous manquerait l'essentiel, il nous manquerait ce qui fait le sel de la vie.
Oui il nous manquerait l'air du temps, la couleur du ciel, il nous manquerait l'impatience du printemps, la torpeur de l'été, la sensualité de l'automne, le silence de l'hiver.
Il nous manquerait la trace du millésime et très précisément ce qui donne goût au temps, nostalgie de ce qui a été et de ce que nous étions nous mêmes, mémoire vive du temps qui passe.
Il nous manquerait le vin et la célébration d'un bonheur partagé, ce temps très particulier où ce qui fut et ce qui sera se fondent en ce qui est.
Il nous manquerait la vie et l'amour de la vie et tout ce que nous dit le vin.
Alors au diable les râleurs, et peu importe le retard, vive ce nouveau millésime, que son histoire soit pour chacun d'entre vous aussi belle que seule peut l'être la vie!

André Ostertag

Voeux2018